Contournement sud d’Auxerre : j’étais à la rencontre des membres de l’association de riverains ARTI

J’étais ce mercredi 25 avril à la rencontre des membres de l’association ARTI (Riverains du Triangle infernal), qui représentent les riverains habitant sur ou à proximité des avenues Hoche, De Lattre De Tassigny, des Brichères et l’avenue Pierre Larousse. Le trafic sur ces axes s’est accru pour atteindre un niveau élevé (entre 2 600 véhicules/jour et 6 650 véhicules/jour), comportant une partie importante de poids-lourds. L’association ARTI alerte depuis plusieurs années sur les nuisances sonores et de pollution liées au trafic en provenance et à destination de l’ouest et du sud-ouest de l’agglomération auxerroise empruntant la route de Clamecy (RN151) et la route de Toucy (RD965).

  2.jpg 3-e1493447868124.jpg

Photo d’un convoi exceptionnel avenue Pierre Larousse et banderole de l’association ARTI

Le contournement Sud

La réalisation du contournement sud d’Auxerre est la solution à ces nuisances et à la hausse de trafic qu’a connu l’agglomération auxerroise ces dernières années. Les études anticipent une hausse du trafic (par exemple de  10000 à 12500 véhicules/jour de la RN 151 à la RD 965. Le contournement sud d’Auxerre est le projet de liaison de l’ex RN6 (rond-point d’Auxerrexpo) à la D965 (rond-point de Villefargeau) via la RN151. Le coût du projet est estimé à minima à 130 millions d’euros.

Quels sont les objectifs du contournement sud ?

Pour l’Auxerrois, les bénéfices attendus du contournement sud sont multiples :

  • Améliorer la sécurité, le cadre de vie des riverains et réduire significativement la pollution en supprimant tout le trafic de transit .
  • Rééquilibrer le territoire en facilitant les interconnections routières et autoroutières, en soulageant aussi le trafic de la traversée d’Augy, et en permettant le développement de la ville entre le tracé du contournement et la coulée verte.
  • Redonner à des voiries « routières » une vocation « urbaine », y offrir des modes de transport alternatifs à la voiture, à l’image de pistes cyclables et mettre en valeur la beauté et l’intérêt touristique des corridors verts et bleus d’Auxerre.

Quels sont les acteurs impliqués ?

L’Etat et le conseil départemental de l’Yonne sont maîtres d’ouvrage.

La section reliant la RN6 à la RN 51 est sous maîtrise d’ouvrage de l’Etat (6,3km); tandis que la section reliant la RN 151 à la RD 965 est sous maîtrise d’ouvrage du conseil département de l’Yonne (3,9km).

En 2015, à travers le contrat de plan Etat-Région 2015-2020, l’Etat alloue 4 millions d’euros à la poursuite des études prévues par la loi, les opérations foncières et opérations préalables à la réalisation des travaux, par exemple celles engagées au titre des sondages archéologiques.

Et le reste des coûts?

La ville d’Auxerre et la communauté de l’Auxerrois ont délibéré et validé le financement de 22,5% du montant total. Le département a délibéré avant 2015 pour 25% ; La région devraient couvrir 25% et l’Etat le reste soit 27,5% du montant total.

Pour quel calendrier ?

Le contournement sud est un projet qui doit garantir que les droits de chacun – et notamment des riverains de l’ouvrage – sont respectés et leurs intérêts pris en compte; le projet doit donc respecter certaines procédures.

Plusieurs services et établissements publics ont été sollicités depuis 2005. La loi prévoit des études d’impact, notamment pour prendre en compte les conséquences sur l’environnement et les compenser. Nous ne pouvons transiger sur les exigences environnementales.

Aussi, la loi prévoit des dispositifs de participation du public, pour inclure tous les citoyens dans la décision. Par exemple, une enquête publique s’est déroulée du 19 septembre au 3 novembre 2011.

Concernant la section sous maîtrise d’ouvrage de l’Etat :

La loi prévoit ainsi que des études complexes doivent être réalisées, qu’il s’agisse de prévoir des opérations d’aménagement foncier ou encore de procéder à une juste compensation pour les propriétaires des terrains concernés et enfin de respecter la loi sur l’eau.
Le chantier doit être lancé dès le début de la prochaine contractualisation Etat-Région, c’est-à-dire en 2021. 

Concernant la section sous maîtrise d’ouvrage du département

Un arrêté préfectoral du 28 juillet 2015 donne autorisation au conseil départemental de l’Yonne de réaliser la section RD 965-RD 151 du contournement sud d’Auxerre (réalisation d’une chaussée de 3,9km sur les communes d’Auxerre, Chevannes et Villefargeau). En décembre 2016 le conseil départemental a demandé – et obtenu – une prorogation de la déclaration d’utilité publique.

Quelle sera notre action sur ce dossier prioritaire?

La réalisation du contournement sud d’Auxerre sera l’une des priorités de notre mandat pour la circonscription. Notre engagement sera en faveur de tous et sera équilibré.

  • Une action concertée avec les différents échelons territoriaux. Membres de la même majorité politique, nous allons nous appuyer sur les élus de la majorité du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté pour insister sur l’urgence de ce projet. Nous porterons au niveau national les engagements des collectivités impliquées sur ce projet, notamment pour que l’Assemblée Nationale permette un mode de financement adapté à ce type d’infrastructures.
  • Notre action n’opposera pas les différents acteurs en charge de ce dossier. Faire croire aux icaunais que cet aménagement est simple revient à méconnaître les processus démocratiques de décision, la législation et la réalité du terrain. Agir en tenant compte de la complexité des enjeux sera notre devoir, au service des générations futures et non pas de querelles politiciennes et de carrières nationales.
  • Ainsi, le contournement sud s’inscrira dans le cadre du projet que nous voulons porter pour le territoire : équilibré, respectueux du patrimoine et de ses habitants. Par exemple, le contournement sud pourra s’inscrire dans le nouveau modèle de mobilité que nous voulons porter pour l’Auxerrois. La fin du trafic de transit sur les voiries urbaines permettra aux résidents du sud de l’Auxerrois d’utiliser des modes alternatifs de transports, comme le vélo, lorsque les conditions, notamment de sécurité, seront réunies.


Le contournement sud d’Auxerre est un progrès pour tous les icaunais et plus particulièrement pour la sécurité et la qualité de vie des habitants d’Auxerre Sud mais aussi pour les quartiers d’Auxerre qui subissent quotidiennement les nuisances,
nous agirons donc au niveau national en lien avec les collectivités concernées : la ville et la communauté d’agglomération, le conseil départemental et le conseil régional. Nous agirons concrètement sur le terrain et à l’Assemblée, au sein de la majorité parlementaire.

4.jpg
Photo à l’issue de la réunion